Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: Mais où sont-ils passés?, 3° partie.

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

vendredi 27 novembre 2015

Mais où sont-ils passés?, 3° partie.


A la demande de plusieurs lecteurs qui ont trouvé notre démarche intéressante, voici repris ci-dessous plusieurs posts publiés sur notre page facebook.

Ajoutons que, loin de polémiquer, nous sommes bien dans notre rôle, inscrit dans les statuts de l'A.A.M.L. (Association des Amis du Moonta-Lydia), soit la sauvegarde du patrimoine matériel, historique et culturel du paquebot des sables.

N'oublions pas que vous êtes les acteurs de cette rubrique, en nous signalant la localisation de ces objets si vous en trouvez la trace !

 En 1967/1968, La SEMETA avait commandé et installé à bord une large table elliptique de 3 mètres de diamètre, entièrement en acajou sur laquelle était apposé en laiton l'inscription ΛΥΔΙΑ (Lydia).
Où est elle passée? (la disparition remonte probablement à la période 1980/1988. Elle était installée dans les appartements rénovés en 1967/1968 (pont des embarcations).
On la voit très bien sur ces deux captures d'écran pendant l'époque japonaise.


 La table dans son ensemble

 L'incrustation en Laiton


A peu prés à la même période ont disparu le compas de bord (Timonerie)...


...Ainsi que la barre et l'aiguille d'angle de barre.(bois exotique six manetons)


Et enfin où est passé le très beau lustre qui surplombait le grand escalier de l'époque japonaise (volé ou détruit pendant le plasticage en 1983?)

En arrière plan le lustre qui surplombait l'escalier

 
A vous d’enquêter, peut-être permettrez-vous par vos investigations de retrouver ces éléments ou de nous mettre sur une piste...
Ces éléments doivent retrouver le paquebot des sables !


  Olivier Alba


Pour consulter la première partie de cette rubrique, c'est : ICI
Pour consulter la deuxième partie de cette rubrique, c'est : ICI


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront modérés dès l'instant où ils porteraient atteinte à la morale, se commettraient à des attaques ad-nominem de façon injurieuse ou diffamatoire. Attention à ne pas confondre commentaires et forum !