Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: mars 2018

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

samedi 31 mars 2018

VIDÈOTHÈQUE du Lydia et du Moonta







Dernière mise à jour :  2 mars 2018

Dans cette rubrique, nous vous présentons toutes les vidéos, films ou documentaires dans lesquelles notre paquebot (sous le nom LYDIA ou MOONTA) est présent !

Certaines sont connues, d'autres demeurent rares ou inédites !!!

Commençons par une belle vidéo en survol drone du Lydia 


 ICI
On poursuit sur un grand classique:   
     
L'arrivée au Barcarès en 1967  (documentaire tourné à l'époque pour l'émission "5 colonnes à la une"). Vidéo qui avait disparu et retrouvée miraculeusement chez un particulier du Barcarès en 2002 par l'un de nos webmasters (sous format cassette VHS).  Qualité hélas médiocre:



Vidéos de l'époque australienne

Vidéos historiques mises en ligne récemment pas le South Australian Maritime muséum ( http://samaritimemuseum.com.au/ ). Les deux premiers sont des films de particuliers en croisière pour le "gulf trip" autour du Golfe de Spencer en Australie, service que le Moonta assurera jusqu'en 1955. Le troisième est un tour du port d'Adélaïde au cours duquel le Moonta apparait plusieurs fois à quai.
 

  
 https://www.youtube.com/watch?v=G5oxgNuMAnI


Des vidéos dans les premières années de l’échouage: (fond institut Vigo)  ICI a 6m30s
Un second (1976) qui nous est livré par la famille Cuvelier-Roy. Les 30 premières secondes sont  désastreuses, mais par la suite, de bons éléments archéologiques. Caméra Paillard 8 mn !


Le  cinéma  a  pris quatre fois comme décor le Lydia /Moonta, certains films sont très connus, d'autres beaucoup moins : 

  - L'ALPAGUEUR, (le plus connu), film de Philippe Labro (1976) avec en tête d'affiche notre Bebel national,  a été tourné en partie sur le Lydia. 

On y découvre les salons du  casino géré par Madame Kuniko Tsutsumi, permettant un instant de se replonger dans luxe de cette époque dorée (1974/1978).


 https://www.facebook.com/paquebot.lydia/videos/835571739830831/?pnref=story


Dans les luxueux salons de jeux du casino


            
 - KANGAROO (ou La loi du fouet) film américain réalisé par Lewis Milestone 1952, avec Maureen O’Hara, Peter Lawford : ICI 

Qui se souvient de ce film des années 1950 et surtout qui a repéré notre Moonta qui sert de décor pour quelques scènes (escalier, social hall, pont promenade, fumoir) à la 19ème minute du film?



 Le Moonta est en fond de scène, tourné au mouillage à Port-Augusta.

Dans le "social Hall" du navire en haut des escaliers


Visionnez (c'est hélas payant) le film suivant :
  - POUSSIÈRE D'EMPIRE, un film franco-viêtnamien de Lâm Lê, tourné en partie sur le LYDIA en 1983, ICI

Le dernier film qui prendra comme décor le LYDIA. En 1983 le manque d'entretien se fait déjà sentir sur les image.









 




                                                  




- Le collier Rouge (à paraître en salle)- Tournage mai 2017.


















Un avant goût ICI

La bande annonce du film : ICI




    Divers:  
Une exposition remarquable !

https://www.youtube.com/watch?v=U-KEtSnK-zE


Un très original travelling à 360° :



 Spectacle Scénographique son et lumière du Lydia au Barcarès (2011) : Embrasement annuel du Lydia début août.



La  mise en lumière première version
Source crédit-photo : https://www.youtube.com/watch?v=y_uiytOtcCo

La seconde mise en lumière


Source crédit-photo : https://www.youtube.com/watch?v=WWgu4HJom84



Les 50 ans du LYDIA au Barcarès
 https://www.youtube.com/watch?v=xV2qZRNnXnM




Des images manquent et feront un jour peut-être à nouveau surface, comme par exemple les émissions  de mi-journée ( Midi Magazine, Télé Midi 72, Midi Trente ) animées par Danièle Gilbert et qui prenaient régulièrement leurs quartiers d'été sur le LYDIA.




Les films tournés lors de l'inauguration du casino du LYDIA en 1973 et qui accueillit le gratin de la jet-set et du beau monde de l'époque. 

En plus évidemment des innombrables films amateurs, du super 8 au numérique, qui apparaitront après avoir séjourné de nombreuses années dans le tiroir d'un buffet ou au fond d'une malle...

L'histoire continue et elle n'est pas prête de s’arrêter....





Olivier Alba
Xavier Cuvelier-Roy




samedi 24 mars 2018

Le paquebot des sables-le tome 5 fantôme- épisode 4

Lorsque sort la bande dessinée "Le Paquebot des sables", il était prévu au départ 6 tomes.

 





 Hélas, les aléas feront que cette très belle série demeurera inachevée.
 Le président d'honneur de l'AAML, Jacques Hiron, scénariste et auteur de cette bande dessinée a bien voulu nous confier le scénario de ces 2 tomes manquants ainsi que la documentation qui aurait été fournis au dessinateur. 
Voici donc pour vous la suite en exclusivité.

La suite donc...

 

Séquence 12 (ex 15) (4 planches Cumul = 30 planches)

Texte du synopsis de base, pour mémoire.

Printemps 1967 Fred est en France, où il réside chez ses amis à Leucate. Il leur explique qu’il va aller travailler au Japon quelques années pour le Groupe Seibu qui lui a promis qu’il y aurait un poste intéressant pour lui en France plus tard, où le Groupe souhaite s’implanter. Probablement dans le commerce de luxe.. Il aimerait bien s’installer dans ce pays, ici, dans le Midi, où il se sent bien. Plus près du Danemark que l’Australie, + le soleil, la mer, le bon vin… Evocation du Moonta (déjà évoqué à la planche 8) en apprenant que le Lydia va être ensablé non loin d’ici. Fred est présent lors de l’arrivée du Lydia à Port Barcarès en juin 1967. Il y croise Elsa par hasard, sans savoir qui elle est.


Planche 27
Printemps 1967 Fred est en France, où il réside chez ses amis à Leucate. Il leur explique qu’il va aller travailler au Japon quelques années pour le Groupe Seibu qui lui a promis qu’il y aurait un poste intéressant pour lui en France plus tard, où le Groupe souhaite s’implanter. Probablement dans le commerce de luxe.. Evocation de Sterling : Paul a reçu de ses nouvelles : il bosse comme un fou sur son enquête. De la dynamite ! Paraît-il...

Case 1
Fred et Paul discutent en se promenant le long de la falaise ( à ta disposition pour un repérage, mais je crois qu’une photo aérienne peut convenir, sans parler de tes propres souvenirs)
Texte de légende off : « Le 9 juin 1967, au bord de Méditerranée, sur la falaise de Leucate... »



 
Vue panoramique. Les deux promeneurs sont tout juste visibles sur le sentier qui coure le long de la falaise. On doit apercevoir quelques vignes. Attention, le sémaphore actuel n’existe pas, ni la tour de l’ancien relais TDF. Bien figurer les ruines caractéristiques de l’ancien sémaphore. Photos à la demande.
Sans bulle de dialogue
Case 2
Zoom avant sur Paul et Fred
Tu connais suffisamment le site pour imaginer des cadrages variés pour chaque case. Incluant tes mouettes préférées, of course...
  • Je te l’avais dit : j’habite un beau pays... (Paul, montrant la mer du doigt)
Case 3
  • C’est vrai... Même que je m’y sens très bien... (Fred)
Case 4
  • Profites-en... Ça sera sans doute différent au Japon,... (Paul)
  • Sûr.. Mais bon, ce n’est qu’un stage de six mois au siège, à Tokyo... (Fred)
Case 5
Gros plan sur Fred
  • Et puis je serai avec Yoshito... C’est lui qui me fait venir... (Fred )
  • Le Groupe Seibu veut se lancer dans le commerce de luxe en Europe... Et va savoir pourquoi, il paraît que j’ai le bon profil... (Fred dans une seconde bulle distincte)
Case 6
  • Tu sais, j’ai eu des nouvelles de Sterling... (Paul)
  • Ah ! oui... Où en est-il ? (Fred)
Case 7
  • Il bosse comme un fou sur son enquête... C’est long... (Paul)
Case 8
Gros plan sur Paul
  • Mais d’après lui, ce sera de la dynamite...! (Paul)

Planche 28

Texte du synopsis de base, pour mémoire.

Il aimerait bien s’installer dans ce pays, ici, dans le Midi, où il se sent bien. Plus près du Danemark que l’Australie, + le soleil, la mer, le bon vin… Evocation du Moonta (déjà évoqué à la planche 8) en apprenant que le Lydia va être ensablé non loin d’ici

Case 1
Paul fait une grillade dans le jardin de sa maison à Leucate. Genre bastide. Avec une treille de vignes qui abrite du soleil. La table est dressée dehors. Le barbecue est traditionnel. La réserve de souquets est à côté. Beaucoup de bouteilles de vin sont visibles : vin à volonté. Saucisse au menu. Fred est là ainsi que deux filles (voir les planches correspondantes 44 & 45 du tome 4) et un couple d’amis. Ils sont donc six au total.



J’imagine une vue plongeante sur le jardin de Paul. Ou même avec une vue panoramique plus large, mais toujours plongeante, sur le site du village. Comme tu le sens.
Texte de légende off : “Le lendemain, Paul organisait une grillade pour ses amis, chez lui, à Leucate... »
Sans bulle de dialogue
Case 2
Plan regroupant tous les invités qui se trouvent réunis devant le barbecue où officie Paul : il est en train de surveiller la cuisson de la saucisse sur le grill
  • Saucisse made in Leucate, pain de chez Joséphine et vin du pays : vous m’en direz des nouvelles ! (Paul)
Case 3
Ils sont maintenant à table (une table ronde) dressée non loin du barbecue, à l’ombre de la traille. C’est la fin du repas. Plusieurs bouteilles vides sur la table. Ils sont en train de boire le café.
Texte de légende off : « Peu après... »
-... et s’il y a des amateurs de sieste, les hamacs sont disponibles... ( l’amie de Paul)
Case 4
  • Dis-moi, tu nous avais bien raconté, en Australie, que tu y avais fait une croisière à bord du Moonta ? (Paul, s’adressant à Fred)
Case 5
  • Oui, oui… Je confirme. En 1937… Mais... pourquoi ? (Fred, étonné)
Case 6
  • Et... tu as eu l’occasion de le revoir, le Moonta ? (Paul, légèrement mystérieux)
Case 7
  • Non. Jamais. Mais on m’en parle souvent dans ma famille... (Fred)
Case 8
Gros plan sur Paul
  • Eh! bien, ton paquebot, il fera escale très près d’ici. Demain... Une drôle d’escale d’ailleurs... (Paul, satisfait de son petit effet)

Planche 29
Texte du synopsis de base, pour mémoire.

Fred est présent lors de l’arrivée du Lydia à Port Barcarès le dimanche 11 juin 1967. Il y croise Elsa par hasard, sans savoir qui elle est.

Utiliser les différentes phases de l’ensablement pour varier le décor : le Lydia en mer, juste en face de l’entrée du bassin, les bulldozers qui le tirent dans la darse, les mêmes bulldozers qui referment l’entrée de la darse en y poussant du sable...
















Case 1
Vue d’ensemble du site de l’ensablement. Le Lydia est encore en mer
Texte de légende off : « Dimanche 11 juin 1967, sur le chantier de la future station de Port Barcarès…
Sans bulle de dialogue
Case 2
  • Il ne flottera bientôt plus que sur du sable... Quand ils auront tout comblé... (Paul)
Case 3
  • Le but, c’est de faire connaître cette station nouvelle qui va bientôt surgir de ce désert... (un l’ami de Paul qui était présent à la grillade)
  • A mon avis, c’est bien parti... (l’autre amie de Paul qui était à la grillade la veille, montrant du doigt la foule des spectateurs)
Case 4
  • C’est fou ! Je n’aurais jamais imaginé revoir l’ex Moonta ici... (Fred, assez étonné)
Case 5
On doit voir apparaître, de dos, Elsa et Günther, qui se trouvent juste devant le groupe de Fred
  • A part la coque blanche, je le reconnais bien... Elle était noire en Australie... Et la cheminée jaune... (Fred)
Case 6
Les trois cases qui suivent doivent constituer un strip horizontal en bas de la planche. C’est le contrechamp, vu par Fred de la séquence de la planche 45 du tome 4

Sans bulle de texte.

Elsa en reculant (bien faire ressortir qu’elle s’est mise à reculer) a trébuché sur un obstacle (une pierre) qui la fait tomber à la renverse, en arrière. Il y a beaucoup de monde autour d’eux.

  • Ohhh ! (Elsa)

Case 7

Sans bulle de texte. Fred qui était un peu en arrière d’elle s’est vite précipité en avant pour la retenir

Case 8

  • Quel honneur ! Une si jolie personne qui tombe dans mes bras... ! (Fred)

  • Euh ! Merci, Monsieur. Pour le sauvetage… et pour le compliment… (Elsa)

Planche 30

Un dessin hors texte pleine page : vue aérienne du paquebot des sables. Sélectionner ensemble le document photo qui te semblera le plus approprié.

 Texte de légende off : « Quelques jours plus tard... »

Séquence 13 (2 planches. Cumul = 32 planches)

Texte du synopsis de base, pour mémoire.

Au début de 1975, Günther et Klaus se rencontre par hasard au Pirée. Ils ne s’évitent pas et semblent même, sur le moment, avoir envie de discuter. Ils sont attablés à la terrasse d’un bar, au bord du quai. Evocation de la mort de Magda. Ils se confient mutuellement leur déception de n’avoir jamais retrouvé les documents, disent qu’ils donneraient très cher pour savoir où ils ont pu vraiment passer. Se disent aussi qu’ils sont sûrement dans l’erreur, que cette foutue serviette a pu être récupérée par n’importe qui à l’époque et balancée n’importe où, documents avec. Ils semblent admettre tous les deux qu’ils se sont entêtés à tort… Mais on a du mal à les croire : de toute évidence ils se jouent tous les deux la même comédie pour endormir la méfiance de l’autre
Note : en 1975, Günther a 75 ans, et Klaus 79 ans.


Planche 31
Case 1
Vue panoramique de Tourkolimano
Texte de légende off : “ Le port du Pirée, en Grèce, le 12 mars 1975... »
Sans bulle de dialogue
Case 2
Zoom avant. Klaus est assis à la terrasse d'un restaurant bar du port de Tourkolimano. Près de l'eau. Il est seul. Il aperçoit Günther qui marche le long du quai et qui va passer devant lui.
- Mais... Mais c'est Günther ! (Klaus apercevant Günther)
Case 3
- Ah! ça...! Klaus .... Qu'est-ce que vous faites là... (Günther)
- Vacances, chez des amis... Suis à la retraite... Mais asseyez-vous donc. Trinquons au bon vieux temps... (Klaus)
Case 4
Texte de légende off : " Quelques minutes plus tard..."
- C'est vrai... Moi aussi, j'y ai longtemps cru à l''existence de cette serviette à bord du Moonta... (Klaus)
Case 5
- Mais ce n'était pas réaliste pour deux sous... J'avais fait une sorte de fixation.. (Klaus)
- Et puis j'ai très vite réalisé que ça ne tenait pas la route... J'ai laissé tomber... (Klaus dans une seconde bulle distincte)
Case 6
- Exactement pareil pour moi... C'est curieux, hein ? (Günther, avec un petit sourire ambigu En fait c'est de l'ironie dans sa tête)
Case 7
- Ce qui est curieux, et que je n'ai jamais compris chez vous, ni admis, c'est que vous ne vous soyez jamais engagé à fond au service de l'Allemagne... (Günther)
Case 8
- Ah ! ça...! Je trouve que j'en ai bien assez fait, au contraire... Et, vous, par contre, vous avez franchi des limites au-delà de l'acceptable...! (Günther)
Case 9
- Moi, Monsieur, je suis toujours resté fidèle à mes idéaux... Et j'ai agi en conséquence.... Pas comme vous, qui êtes tombé dans le mercantilisme à tout va... (Klaus)

Planche 32

Au-delà de ce faux constat d’accord, les différences d’opinions et le caractère toujours excessif de Klaus ressurgissent et font tourner la discussion à la dispute. Klaus se lève brusquement et s’éloigne en invectivant Günther. Il ne voit pas un cordage, tendu par terre, trébuche, sa tête heurte lourdement une bitte d’amarrage, et il tombe dans le port. Günther assiste impuissant à la scène. Klaus est remonté de l’eau avec difficulté, mort…

Case 1
- Parlons-en de vos idéaux... Vous n'avez jamais su faire autre chose que de servir des maîtres sans scrupules. Et des causes injustifiables... (Günther)
- Le NSDAP*, les SS*, les organisations pro-nazis*, et la CIA pour couronner le tout ! (Günther dans une seconde bulle distincte)
* Lire le tome 1 du Paquebot des sables : Karl, et le tome 4 : Elsa
Case 2
- La CIA ...? Qu'est-ce que vous en savez ? (Klaus, légèrement surpris de constater que Günther connait son cursus)
- Eh ! Me prenez pas pour une bille...! J'ai gardé pas mal de contacts dans ce milieu... (Günther)
Case 3
- Justement... Vous êtes bien mal placé pour me juger ! Vous avez commencé dans l'Abwehr*, puis dans le réseau Gehlen*, que je sache... (Klaus)
* Lire le tome 3 du Paquebot des sables : Günther
Case 4
- Ah ! non...! Ne mélangez pas les serviettes et les torchons, s'il vous plait... Et puis moi, j'ai fait ce qu'il fallait pour sortir de ce système pourri... Et j'en suis fier ! (Günther)
Case 5
Klaus s'est levé et va quitter la table
- Décidément, je ne supporte pas votre façon de voir ! Et votre présence m'indispose... (Klaus)
Case 6
Klaus s'éloigne le long du quai et il s'est retourné pour continuer à apostropher Günther
Klaus trébuche dans un cordage tendu sur le quai, au ras du sol. C'est l'amarre d'une barque
Sa phrase est coupée
- Vous n'avez jamais su être un Allemand digne de ... Eh!
Case 7
Klaus tombe et sa tête heurte l’angle du quai
sans bulle de dialogue
Case 8
Klaus tombe dans l'eau du port
Sans bulle de dialogue
- Ploooufff !
Case 9
On assiste au transfert du corps de Klaus dans une ambulance. Il est entièrement recouvert d'une sorte de couverture car il est mort. Il y a des pompiers encore présents. Des badauds regardent la scène. Günther est présent.
Texte de légende off : "Peu après..."
- C'est en se cognant la tête.... Ça lui a été fatal... (un témoin)
- Un accident idiot ! ( un autre témoin)
- Justice divine, oui ...! Il était temps... (Günther dans une bulle de pensée)


Séquence 14 (4 planches. Cumul = 35 planches)

Séquence à commencer avec Günther pour la finir avec Elsa. Ou dissocier en deux sous-séquences…

Texte du synopsis de base, pour mémoire.

Au printemps 1975, Günther téléphone de chez lui au Pirée à Elsa (qui exerce alors dans l'immobilier à Port Barcarès) en lui annonçant qu’il venait la rejoindre en France le lendemain. Il est fou de joie, car il vient enfin de comprendre, en lisant un article de journal décrivant le nouveau casino du Lydia , à quel endroit du navire, aussi précis qu'inattendu, se trouvaient les fameux documents. Il ne lui révèle pas le lieu de la cachette par téléphone, se réjouissant à l’avance de tout lui expliquer de vive voix. Le lendemain, en se rendant en auto à l’aéroport d’Athènes, Günther a un accident et se tue.
On retrouve Elsa en France, qui vient d’enterrer son père il y a peu.. Ce drame, ajouté à une difficile rupture sentimentale, l’ont rendu légèrement dépressive. Elle confie ses malheurs à son amie Juliette qui essaye de la réconforter. C’est par son intermédiaire qu’elle va bientôt connaître Fred.


Planche 33
Au printemps 1975, Günther découvre par hasard où doit se trouver la serviette de Karl. Il est fou de joie, car il vient enfin de comprendre, en lisant un article de journal décrivant le nouveau casino du Lydia , à quel endroit du navire, aussi précis qu'inattendu, se trouvaient les fameux documents.
Il téléphone de chez lui au Pirée à Elsa (qui exerce alors dans l'immobilier à Port Leucate ) en lui annonçant qu’il venait la rejoindre en France le lendemain.. Il ne lui révèle pas le lieu de la cachette par téléphone, se réjouissant à l’avance de tout lui expliquer de vive voix.

Case 1
Texte de légende off : "Le lendemain, dans la villa de Günther au Pirée..."
Günther et en train de lire une revue anglaise, Ships Monthly, bien installé dans un confortable fauteuil sur sa terrasse.
Sans bulle de dialogue
Case 2
- Bon Dieu ! (Günther sursaute à la lecture d'un article de la revue Ships Monthly Voir couverture type via Google
Case 3
- C'est ça ! Ça ne peut être que ça...Et dire que je n'y ai jamais pensé ! (Günther)
Case 4
La revue que lisait Günther apparaît en premier plan. On peut lire le titre de l'article Le Lydia sous pavillon japonais  qui l'a fait réagir (à mettre au point : voir le roman)
"MV Lydia under japanese flag..."
On aperçoit Günther à l'arrière plan qui se dirige vers le téléphone du salon
Sans bulle dialogue.
Case 5
Günther est dans son salon au téléphone. Plan plutôt large de la pièce
Varier les cadrages de ces 4 cases.
Texte de légende off : "Quelques instants plus tard..."
- Allo, Elsa ? C'est papa... Ma chérie, je prends l'avion demain pour la France... Je viens te voir... (Günther
- Et tu ne devineras jamais pourquoi... (Günther dans une seconde bulle distincte)
Case 6
Plan plus resserré sur Günther
- Eh! bien... J'ai cru comprendre que c'était ...pour me voir... (Elsa via le téléphone)
- Oui, oui... Bien sûr. Mais il y a une autre raison... (Günther)
Case 7
Une vue du salon depuis la terrasse, à travers la baie vitrée.
- La serviette... Tu sais, celle qui a été cachée à bord du Moonta... Eh! bien, elle est toujours là, sur le Lydia... Et je sais exactement où ! (Günther)
- Encore cette histoire ! C'est une véritable obsession, ma parole...! Mais explique-moi quand même... (Elsa via le téléphone)
Case 8
Gros plan sur Günther
- Je préfère te raconter tout ça de vive voix. Je te dis tout demain... (Günther)

Planche 34
Le lendemain matin, en se rendant en auto à l’aéroport d’Athènes (Athens Eleftherios Venizelos International Airport) Günther a un accident et se tue. Evoquer Panos, et aussi l'absence de Magda

Case 1
Gros plan sur Günther qui est encore chez lui, en train de téléphoner à Panos
Texte de légende off : "Quelques instants plus tard.."
- Allo ! Panos ? Ecoute-moi... Je serai en France toute la semaine qui vient... Oui... Chez Elsa.... Une urgence... (Günther )
- ...Tu sais, la serviette de.. euh... mon oncle australien... Celle qu'on a fait rechercher à bord du Lydia, en 1955. Et à Marseille en 1967.... Oui... Eh ! bien, je sais où elle est ! (Günther dans une seconde bulle distincte)

Case 2
Plan plus large permettant d’apercevoir le magazine Ships Monthly que Günther a posé sut la table où se trouve le téléphone
- ... Sûr et certain, mon ami ! ....Comment ? Tu le croiras pas ! En lisant le dernier Ships Monthly , tout simplement ... (Günther)
Case 3
Décor de la banlieue d'Athènes. Voir Sur Google Earth
Günther est au volant de sa Mercedes (tu choisis le modèle que tu veux, cabriolet ou berline. Le cabriolet décapoté est sans doute plus simple à utiliser car on distinguera bien l'intérieur de la voiture. Grand choix possible en recherche d'images sur Google. Préciser "Mercedes 1974" Ou une autre année, 1973 ou 1972. Pas plus. Günther ne roule que dans des voitures récentes. On doit bien voir, dans cette case ou dans les suivantes que les siège avant ne sont pas équipés d'appui-tête. Et que Günther a bien mis sa ceinture de sécurité.
Texte de légende off : "Le lendemain matin..."
- Magda aurait été drôlement bluffée ! Quelle saloperie que son cancer...! (Günther dans une bulle de pensée)
On distingue un panneau routier avec la mention :
Athens Eleftherios Venizelos International Airport 15 Km
(sur deux lignes, ou seulement Athens International Airport 15 Km, ce qui est sans doute suffisant et plus facile )
Case 4
Tu peux te baser sur la description dans le roman : voir pages 166 et 167
Günther découvre la scène du camion chargé d'une hélice, juste après un virage
Juron + grand crissement de freins
Scheisse !
Criiiiiiiiiiiiiiii !
Case 5
Günther regarde la manœuvre qui se déroule devant lui : voir le paragraphe correspondant du roman
Sans bulle de dialogue
Case 6
la Mercedes "explose". On ne distingue aucune raison apparente à cela
BLAAAANG !
Case 7
On aperçoit le camion qui l'a embouti par l'arrière
Sans bulle de dialogue
Case 8
On découvre l'intérieur de ce qui reste du cabriolet, bien ratatiné. Il ya quelques personnes autour. La tête de Günther fait un angle très anormal avec son corps. Le camion qui a provoqué l'accident est garé un peu plus loin.
Texte de légende off : "Quelques minutes plus tard..."
- Pauv’ type... Le coup du père François... Ça pardonne pas... (Un témoin)


Planche 35
Juin 1975. On retrouve Elsa en France, qui vient d’enterrer son père il y a peu.. Ce drame, ajouté à une difficile rupture sentimentale, l’ont rendu légèrement dépressive.

Case 1
Elsa est installée à la terrasse du téléski nautique Un repérage sur place serait astucieux. Elles est en compagnie de son amie Juliette, une brunette piquante. Elles sont en maillot de bain, la tenue quasi réglementaire de l’endroit. Paysage d’étang . Le Canigou en arrière plan au loin. On peut tricher un peu et faire apparaitre la silhouette du Lydia du côté de la mer, au loin.
Il y a de nombreuses possibilités de varier les angles de vue des cases de cette planche avec l’activité du téléski qui se déroule sous les yeux d’Elsa et de Juliette. A organiser comme tu le sens.
Penser à faire apparaître le personnage de Gérard, patron des lieux, avec sa petite guenon Boubou sur l’épaule, pour bien l'identifier. Dans cette case ou dans d’autres. Il interviendra plus tard, dans la planche N° 41, celle du mariage.
Une vue des lieux genre panoramique. Elsa et Juliette sont assises à une table de la terrasse au bord de l’eau.
Texte de légende off : “Juin 1975, à côté de Leucate, au téléski nautique de Port Barcarès... »
Sans bulle de dialogue
Case 2
  • Tu comprends, Juliette, ça fait beaucoup en peu de temps... ! La mort de ma mère, celle de mon père... (Elsa)
Case 3
  • Et puis la rupture avec Benoît... La série noire, quoi... (Elsa)
Case 4
  • Je me mets à ta place... Benoît, lui, tu arriveras vite à l’oublier... Avec ce qu’il t’a fait... ! (Juliette )
Case 5
  • Le salaud ! Quand j’y pense... Me tromper avec une gourgandine qu’a rien dans la tête... (Elsa)
  • ... mais tout dans son petit cul et ses gros nichons... (Elsa dans une seconde bulle distincte)
Case 6
  • Et en plus, j’ai découvert que c’était un menteur... Sa soit disant licence en droit, ça se réduit à six mois passés en première année de fac. Point final ! (Elsa)
Case 7
  • T’as raison. Il ne te méritait pas... (Juliette)
  • Peut-être... Mais trois ans de vie commune, ça ne s’efface pas comme ça... (Elsa )
Case 8
  • Ohhh ! T’as vu l’heure ! Faut que j’y aille... (Juliette, regardant sa montre)

Planche 36
Le décor de cette planche correspond aux différents paysages que traverse la Méhari d’Elsa entre le téléski nautique sur l’étang et la boutique de Juliette en front de mer à proximité du Lydia. Voir les photos de l’époque pour le décor
Evocation du Lydia sous pavillon japonais : commentaires


Case 1
Elsa raccompagne Juliette à son magasin dans sa Méhari orange décapotée. Juliette tient une boutique de fringues dans l’immeuble situé près du Lydia. Elles ont enfilé une robe d’été très légère par-dessus leur maillot.
Texte de légende off : « Quelques minutes plus tard ... »
  • T’inquiète pas, Juliette. Ta boutique ouvrira à l’heure... (Elsa)




Case 2
  • Dis donc, si on allait faire un tour au casino, ce soir... Histoire de te changer les idées... (Juliette)

    Le casino de l'époque japonaise
Case 3
  • Suis pas joueuse, mais d’accord... (Elsa)
Case 4
  • C’est vraiment devenu un bel endroit depuis que les Japonais ont pris la barre du bateau... ( Elsa
Case 5
  • Parfait. On commencera par le bar du Crésus.... (Juliette)


    Le "Crésus bar"

  • Et si tu es en forme, on descendra chez Roland, au night club... (Juliette, dans une seconde bulle distincte, ou non, comme tu le sens)


    Le "Lydia Club", l'antre de Roland Vonné

  • Ça, on verra sur place... (Elsa)
Case 6
  • Voilà, ma belle. Tu es arrivée à domicile... (Elsa)
Case 7
  • Allez, moi aussi je vais aller ouvrir la boutique... (Elsa)
  • Peut-être que les clients font déjà la queue devant mon agence immobilière.... (Elsa, dans une seconde bulle distincte)
Case 8
  • Ne rêve pas, quand même... Allez, à ce soir.... (Juliette)

    A suivre...

Jacques Hiron